différences cosmétique bio et naturel
Conseils de Pro 🤝

Cosmétique naturel et cosmétique biologique : quelles différences ?

Parmi les savons, crèmes et autres cosmétiques, sait-on vraiment ce qu’on applique sur nos cheveux, barbe et visage quotidiennement ? Nos étagères regorgent de produits cosmétiques dont la présentation avenante et le green-washing nous ont séduit. Cet article se propose d’apprendre à différencier un cosmétique naturel d’un cosmétique biologique et à mieux les (re)connaître. Il suggérera des soins de beauté écoresponsables prenant en compte la préservation de la planète et celle de l’être humain. 

Il n’est toutefois pas toujours aisé de discerner les produits de bonne qualité parmi tout cet arsenal cosmétique. Si vous êtes adepte de l’écologie et recherchez des cosmétiques sains et éco-conçus, cet article vous est destiné.

Les cosmétiques bio et naturels sont à mettre en opposition avec les cosmétiques dits “conventionnels” qui représentent une part de marché de plus de 80% de ce secteur. Ces derniers sont souvent décriés parce qu’ils comportent des ingrédients n’ayant que peu de bienfaits et souvent néfastes pour l’environnement (huiles minérales, colorants chimiques, silicones, molécules de synthèse, parfums syntéthiques et parabènes).

En outre, leur coût de fabrication est moindre et engendre donc un meilleur profit. Leur composition est également moins stricte en termes de qualité d’ingrédient. Issus de la pétrochimie, ils n’ont pas de réglementation spécifique à suivre, si ce n’est celle légalement en vigueur

Ainsi, dans les salons de coiffure, instituts de beauté, parapharmacies ou barbiers, de nombreuses marques font débat. Elles vantent le mérite de leurs produits en mettant en avant leur respect de l’environnement. Parfois, elles revendiquent même un taux très élevé d’ingrédients naturels avec des affirmations floues (telles que « issu de plantes, d’huiles », «  enrichi en actifs naturels ») et peu fiables.

On peut donc avoir du mal à s’y retrouver. Voici quelques données qui vous aideront à discerner un cosmétique naturel d’un cosmétique biologique.

Qu’entend-on par « cosmétique biologique » ?

Label bio : une certification réglementée

Un cosmétique biologique est un produit dont l’étiquette porte un label attestant de son respect de l’environnement. Sans cette certification, une marque ne peut vendre son produit cosmétique comme étant « bio ».

Un label est délivré par un organisme de contrôle qui certifie qu’un produit cosmétique donné respecte son cahier des charges. Il existe plusieurs types de labels : vegan (sans ingrédients d’origine animale), cruelty-free (non testé sur les animaux) ou encore bio.

Un produit cosmétique biologique doit donc intégrer :

  • l’utilisation de matières premières naturelles issues de l’agriculture biologique
  • la proscription de produits chimiques de synthèse (ou à faible dose).

En résumé, un cosmétique bio (comme Into The Beard ou Clean Hugs) a une définition plus stricte qu’un cosmétique naturel grâce à sa labellisation. La certification donne aux consommateurs l’assurance de mieux connaître le produit, sa traçabilité et les matières premières utilisées. Les ingrédients autorisés sont également plus doux pour la peau et les cheveux.

Cosmétique biologique : les différents labels français

Cependant, un label apposé sur un produit cosmétique n’est pas suffisant pour en attester de la qualité. Il existe autant d’exigences différentes qu’il y a de labels sur le marché.

Différences labels cosmétique biologique et naturel

Connaître les référentiels de chacun d’entre eux permet de choisir au mieux celui qui nous correspond en fonction de nos convictions personnelles.

Qu’entend-on par « cosmétique naturel » ?

« Naturel » : une notion vague

Les produits dits « naturels » n’ont aucune définition juridique. Le terme de cosmétique naturel est très flou et peut n’être qu’un simple argument marketing. 

Pour ce type de cosmétique, il n’existe pas d’informations réelles sur le pourcentage de substances naturelles utilisées. Les marques peuvent donc jouer sur les pourcentages comme elles l’entendent, en affichant une proportion importante d’ingrédients naturels dans un produit qui en contient peu.

abeille butine lavande

Les ingrédients naturels doivent être issus de la nature (d’origine végétale, animale ou encore minérale). Cependant leur mode de production peut avoir un impact néfaste sur l’environnement (l’utilisation de pesticides par exemple).

Labels « naturels » : une exception à la règle

Jusqu’à récemment, il n’existait aucun label pour attester d’un produit « naturel ». Deux exceptions ont vu le jour : le label ECOCERT Cosmétique Écologique et le label COSMEBIO natural. Ils disposent d’exigences moins fortes concernant la concentration d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. 

Voici leurs principales caractéristiques (trouvables également sur le tableau prévu à cet effet) : 

  • Label ECOCERT Cosmétique Écologique
    • 50% minimum d’ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique
    • 5% minimum du total des ingrédients issus de l’agriculture biologique
  • Label COSMÉBIO Cosmos Natural
    • 95% minimum des ingrédients naturels ou d’origine naturelle

Un cosmétique « naturel » (sans label) ne doit pas pour autant être délaissé pour un cosmétique « biologique » sur la seule base que ce dernier est labellisé. Il est important de faire la différence entre un bon et un mauvais produit cosmétique naturel.

Cosmétique naturel : moins bien qu’un cosmétique biologique ?

Certaines marques non labellisées respectent cependant le cahier des charges de certifications bio sans en avoir le logo sur l’étiquette, essentiellement pour des raisons économiques. Faire labelliser un produit cosmétique et le faire renouveler chaque année a un coût non négligeable, que toutes les entreprises ne peuvent assumer. Les économies ainsi réalisées leur permettent éventuellement d’investir dans l’achat de matières premières de meilleure qualité.

Certains produits sans label peuvent donc avoir une meilleure composition que d’autres certifiés bio, car tous les labels ne se valent pas dans leurs référentiels.

En définitive, le meilleur moyen pour se forger une opinion sur un produit cosmétique est d’en analyser la composition, à l’aide de la liste INCI présente sur l’étiquette. Il est également possible de faire confiance à des enseignes qui ne font appel qu’à des marques proposant des produits cosmétiques de qualité.

Francobio : le choix des cosmétiques biologiques et naturels français

C’est pour ces raisons que Francobio est né. Son but premier est de vous proposer des produits remarquables pour leur qualité et reconnus par l’association d’experts tels que pharmaciens, coiffeurs, barbiers, naturopathes, esthéticiens et artisans locaux qui les ont analysés.

Nettoyage cheveux avec cosmétique biologique

Parce que chacun doit pouvoir profiter des avantages de la nature, Francobio ouvre un chemin facile d’accès à ses produits. Nous proposons des produits cosmétiques biologiques certifiés ou encore des cosmétiques naturels dont les compositions nous donnent grande satisfaction. 

Nos promesses ?

  • Des marques françaises de cosmétiques écoresponsables
  • Des packaging recyclables (et recyclés) sans plastique de préférence
  • Un sourcing le plus local possible
  • Des compositions les plus douces existantes respectant au mieux l’Homme et la Terre.

Voila pourquoi Francobio met en avant des marques engagées qui privilégient avant tout le bonheur des clients et le respect de la planète.

Article rédigé avec la participation de Bénédicte Faucher (étudiante en Licence de Lettres)


En savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter via le chat 💬 ou à nous écrire ici.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *