fbpx

Kit d’aides aux commerces fermés pendant le confinement

Kit d’aides aux commerces fermés pendant le confinement

commerces

Depuis le 30 octobre, le confinement a contraint les artisans et commerçants « non essentiels » de fermer leur boutique. Par conséquent, les coiffeur-barbier, restaurateur ou libraire ne peuvent plus exercer leur métier… Mais il existe des aides pour les commerces fermés et des moyens de résister.

Demander de l’aide à l’état, faire de la vente à distance ou encore rester proche de sa communauté, voici comment résister à la fermeture temporaire de votre activité.

Aides de l’état, des collectivités et des partenaires

Pendant le confinement, le gouvernement impose à certains commerçants une fermeture administrative. Donc l’état s’engage à soutenir les plus touchés par cette mesure, notamment les commerçants fermés. Les dispositifs d’aide mis en place au printemps pendant le 1er confinement sont alors étendus :

# Mise en place du chômage partiel pour les salariés,

# Report et l’exonération de charges sociales,

# Prêt de trésorerie garanti par l’état,

# Indemnisation jusqu’à 10 000 € via le fond de solidarité.

site internet ministere economie
L’ensemble des mesures de soutien aux entreprises et les moyens de les obtenir sont disponibles sur le site du Ministère de l’Economie.

De plus, les collectivités apportent des aides aux commerces fermés pendant le confinement (via un soutien humain, financier ou technologique). En effet, certaines mairies développent des plateformes web locales qui permettent aux commerçants d’avoir leur boutique en ligne simplement. Comme ça, les citoyens des villes peuvent commander et retirer les produits chez leur commerçant habituel (ou se faire livrer). N’hésitez pas à solliciter les représentants de votre ville pour de l’aide.

Enfin, les chambres de commerce, les associations de professionnels et plus directement votre comptable peuvent vous apporter de précieux conseils et vous accompagner dans vos démarches.

Vendre à distance vos produits (VAD)

Dans cette période difficile pour le commerce de proximité, beaucoup de consommateurs sont solidaires avec leurs commerçants. Ils seront donc les premiers à soutenir leurs commerces fermés et acheter vos produits à distance.

vente a distance

Grâce à Internet, vos produits disponible à la vente sont visibles de tous vos clients. En plus, c’est + simple que de produire et diffuser un support papier (et + écolo). Ainsi, un site e-commerce est un outil pratique pour afficher votre catalogue produit en ligne. Mais ce n’est pas forcément nécessaire d’avoir un site e-commerce pour faire des ventes à distance.

Pour créer votre site e-commerce, cf. les extensions e-commerce de vos sites vitrine et de réservation ou les spécialistes niçois de Wizishop.

Que la commande se fasse par téléphone, messagerie privée (MP), email ou sur votre boutique en ligne, la vente à distance (VAD) est un autre canal de distribution de vos produits. C’est le bon moment pour mettre en place ce service pour vos clients.

Informer ses clients sur la VAD

Vos clients doivent savoir que vous proposer un service de vente à distance. Il faut donc les informer qu’ils peuvent aussi commander à distance les produits de votre commerce.

informer

Ainsi, vous pouvez les notifier facilement via les réseaux sociaux Facebook ou Instagram en publiant un post et une story dédiés; les abonnés à votre page recevront ensuite une notification.

Vous pouvez aussi envoyer à votre base client des sms ou emails d’information grâce à vos logiciels de réservation ou de relation client ; attention il faut s’assurer que vos clients soient d’accord pour ça (opt-in) et que vous respectiez les principes du RGPD (cf. logiciels utilisés).

Faire la promotion de vos produits sur les réseaux sociaux

Comme un site vitrine, les pages entreprises des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Youtube and co) sont là pour présenter votre service et vos produits. D’autant plus que vos clients les utilisent quotidiennement et suivent vos pages ! C’est donc parfait pour parler de vos produits à une audience de qualité.

boutique Facebook Coif'Man

En plus, Facebook (Fb) et Instagram (Insta) sont faits pour promouvoir des contenus de qualité et engageant :

# Publier sur vos pages de belles photos produits (triées par album) est une vitrine supplémentaire pour votre commerce. Surtout vos abonnés les verront et pourront les partager à d’autres.

# Créer un catalogue de produits intégré à sa page Fb et visible des membres du réseau social (fiches produit avec une image, description, et prix). Pour cela, il faut activer l’onglet boutique. Ensuite, grâce au bouton d’action sur la fiche, vous redirigerez vos clients sur Messenger (ou sur votre site e-commerce) pour finaliser la commande.

En commerçant avisé, vous connaissez les préférences produits de vos clients. Inutile de mettre tout votre catalogue en ligne pour démarrer la vente à distance. Les meilleurs ventes et ce qui vous différencie des autres commerces suffisent au début.

Gérer les commandes et les paiements

Aujourd’hui un client a les moyens de commander ses produits facilement. Il peut réserver un produit en direct avec le commerçant (par téléphone, messagerie privé ou email) ou commander sur votre boutique en ligne.

liste commande

# Le plus simple pour se lancer : prendre les commandes par téléphone, messagerie ou email. Les suivre avec une simple feuille excel (gsheet) ou votre propre logiciel de caisse par exemple.

# L’avantage du site e-commerce : automatise tout le processus de vente (commande, paiement, retrait commande ou livraison à domicile).

Avec un site e-commerce, vous encaissez automatiquement les paiements CB de vos commandes. Autrement, les commandes clients devront êtres réglées au moment du retrait ou de la livraison.

Collecte et livraison des produits

Pendant le confinement, l’attestation de déplacement dérogatoire permet aux français de sortir pour des achats de première nécessité, le retrait des commandes et les livraisons à domicile.

retrait-livraison-commandes

Donc vous pouvez organiser un point de collecte. Comme ça, les clients récupèrent leurs commandes et paient en direct (en respectant les gestes barrières bien sûr).

Si vous ne pouvez pas utiliser votre TPE pour le paiement par CB, le boitier SumUp le remplace ; En espèces c’est bien mais ça n’aide pas pour le sans contact…).

Pour la livraison à domicile, c’est aussi une bonne solution pour le client. En effet, un prestataire peut s’occuper des livraisons de vos commandes. Mais cela implique des frais d’emballage et d’envoi (compter 6,35€ pour l’envoi d’un colis de 0,5kg par Colissimo); heureusement La Poste reste ouvert pendant cette période.

Autrement le commerçant peut s’occuper de la livraison à domicile. C’est encore mieux mais un peu contraignant : autorisation nécessaire, risque sanitaire et contraintes logistiques…

Rester connectés pendant le confinement

Bien que le commerce physique soit fermé, il est primordial de rester en contact avec ses employés, clients et partenaires. De plus, ce temps disponible est propice à la découverte de nouveaux services ou produits. On peut y trouver de nouvelles sources de revenus et d’aides pour les commerces fermés.

Garder le contact avec sa communauté

Le confinement limite les contacts physiques pour éviter la propagation du Covd-19. Cela favorise le dialogue à distance et il faut en profiter pour garder le contact avec sa communauté.

chat video

A cause de la fermeture obligatoire, les salariés des commerces de proximité sont en première ligne. Ils ne peuvent plus travailler et l’avenir est incertain. C’est pour quoi ils ont besoin d’être informés et rassurés sur la situation. Le portable, whatsapp ou les réseaux sociaux sont pratiques pour se parler et rester impliqués.

Quant aux clients, ils ont besoin de savoir que vous êtes toujours là. C’est le bon moment de montrer pourquoi le commerce de proximité fait la différence. Leur apporter du contenu informationnel sur votre commerce et vos produits (eg. tuto, photo, video) permet de poursuivre l’expérience en magasin.

Les confrères et fournisseurs sont aussi impactés par les mesures de fermeture administrative. En communiquant avec ses partenaires, on peut trouver de nouvelles ressources. L’entraide et le partage de bonnes pratiques sont nécessaires pour apporter des aides aux commerces fermés.

Découvrir des nouveaux services et produits utiles

C’est un temps pour découvrir de nouveaux services et produits. Comment faire un site sans compétence technique, bien utiliser les outils de marketing digital…. la formation à distance est accessible sur Internet. On peut aisément se former en ligne sur de nouveaux outils et techniques de travail.

découvrir nouveautés

Les initiatives des entreprises françaises en faveur du commerce de proximité sont bien réelles : plateforme de mise en relation locale entre commerçant et consommateur (fairemescourses.fr), bons d’achat numérique à utiliser après confinement, création de site e-commerce clés en main pour les commerçants. En cherchant bien sur Internet, on peut trouver une solution à un problème.

Les clients viennent dans leur commerce pour la qualité de service et pour trouver des produits qu’on ne trouve pas partout. C’est une aubaine pour le commerce de proximité. De plus, s’ils sont bons, fabriqués en France et respectueux l’environnement, ça marque votre différence pour les clients.

Outils et services connectés

Nombreux outils et services connectés sont disponibles pour garder le contact avec les clients et faire des ventes à distance. Ce sont des aides pour les commerces fermés.

En général, ces outils sont en libre accès ou en abonnement. Leur prise en main est adaptée aux novices comme aux experts. De plus, tous ses services sont accompagnées de tutos et guides d’utilisation en ligne :


Réseaux sociaux
FB/Insta
– Trouver des photos gratuites PIXABAY
– Créer des images et videos pro pour les post et story ADOBE SPARK
– Concevoir des contenus visuels CANVA
– Faire de la publicité locale FACEBOOK
Raccourcir les liens des pages web CUTTLY
Communication Client– Envoyer des infos aux clients par email et sms SENDINBLUE*
– Créer des formulaires en ligne GOOGLE FORMS
Paiement– Régler en ligne PAYPAL
Payer en CB n’importe où avec un lien ou un TPE nomade SUMUP

E-commerce
– Utiliser l’extension Boost FLEXY*
– Lancer une e-boutique clés en main WIZISHOP*
– Intégrer une plateforme de vente en ligne locale MAVILLEMONSHOPPING* ou FAIREMESCOURSES*
– Créer un site e-commerce sur mesure PRESTASHOP*
Livraison– Envoyer des colis et lettres COLISSIMO*
Livraison par coursier YPER*
*Entreprises françaises

La création d’un site e-commerce implique des coûts plus important de développement (graphique et technique) et d’hébergement. Quant à un site hébergé sur une plateforme tierce, il induit des forfaits mensuels plus accessibles.


#EnsemblePourNosCommerces

Le Covid-19 est l’affaire de tous. Il faut absolument se protéger du virus pour éviter des dommages plus conséquent sur la santé et l’économie.

Le confinement limite le commerce et notre façon de travailler. C’est pourquoi les outils numériques, les collectivités et les clients sont des aides précieuses aux commerces fermés.

Surtout les commerces de proximité sont essentiels aux centres villes. Les consommateurs aiment leurs petits commerces et les soutiennent durant cette période.

🐓

Si vous avez besoin d’aides, n’hésitez pas à nous contacter 🙂 Via le chat, les réseaux sociaux ou par mail : pro@francobio.fr.


Francobio propose aux artisans et commerçants des cosmétiques naturels pour homme fabriqués en France.

Pour en savoir plus sur les marques partenaires ? C’est par ici >